Une découverte « importante » dans la lutte contre le cancer du pancréas

0
38

Des chercheurs de Toulouse ont découvert une méthode thérapeutique qui pourrait donner la possibilité à la fin d’arrêter l’évolution du cancer du pancréas, l’un des cancers qui tue le plus.

L’évolution du cancer du pancréas, un de ceux qui tuent le plus, pourrait être bloqué par la simple suppression d’une enzyme, d’après une annonce d’une équipe de recherche installée à Toulouse jeudi 4 février 2016 au cours du Congrès mondial d’oncologie. Et d’après le Dr Pierre Cordelier, directeur de recherche Inserm au Centre de recherche en cancérologie de Toulouse (CRCT), c’est un peu comme une découverte accidentelle. L’équipe conduisait alors une étude sur la cytidine désaminase (CDA), une enzyme très connue des cancérologues. Ces travaux ont donné la possibilité, d’après lui, de prouver qu’il était réalisable et sans danger de changer la CDA pour informer les cellules cancéreuses à la chimiothérapie.

Empêcher la progression de la tumeur

L’étude a toutefois suscité une « importante surprise », détaille M. Cordelier en supprimant la CDA, l’équipe a remarqué que « la multiplication des cellules cancéreuses est durement diminuée, sans nécessité une chimiothérapie ». On croyait que le fait de supprimer la CDA ne compétait que la chimiothérapie. Mais, ce qui était entièrement fortuit, c’est qu’en supprimant la CDA, on neutralise la progression de la tumeur », explique le chercheur. Cette évolution, qui doit être pour l’instant validée, « propose un nouveau traitement » pour l’un des cancers qui tue le plus, précise M. Cordelier qui explique que plusieurs travaux restent à faire avant que l’équipe de M. Cordelier puisse possiblement trouver un traitement. Entre cinq et dix ans » seront nécessaires avant un test auprès du grand public, explique le chercheur, qui indique que cette découverte imprévue pourrait « ne pas être réduite au cancer du pancréas », mais être élargie aux autres formes de la maladie.