Toulouse : Elle crée une liseuse numérique dédiée aux enfants atteints de dyslexie

0
17

Une toulousaine a baptisé son projet Appidy, une liseuse numérique pour les enfants atteint de dyslexie et proposé par Isabelle Desprez, une ex journaliste toulousaine.

Quand on est handicapé, les jours peuvent être difficiles ou infernaux. Mais avec un handicap qu’on voit on peut trouver plusieurs solutions.

C’est d’ailleurs un défi pour Isabelle Desprez, ex journaliste à Milan Presse et mère d’un enfant qui souffre d’une dyslexie-dysorthographie rude.

On définit, la dyslexie comme étant un handicap qu’on ne voit pas et plusieurs personnes ont du mal à l’admettre comme cela. Il faut se livrer à un combat rude pendant toute l’année et cela fait souffrir, les enfants » souligne-t-elle.

700 000 enfants souffrant de dyslexie en France

On recense en France environ 700 000 enfants dont l’âge varie entre 6 et 16 ans. Cette maladie de l’apprentissage de l’écriture concerne la dysgraphie, dysphasie, dyspraxie… ils sont entre 6 et 8% d’enfants qui sont touchés par cette maladie.

Parmi ceux-ci il y a les surdoués, or cela n’est pas connu. Chez elle, Isabelle motive son enfant à la lecture et son fils en demande, mais elle est confrontée à plusieurs problèmes quant tenu de son handicap.

« Nous essayons de trouver des astuces afin qu’il puisse lire comme grâce à des adaptations cinés, en le faisant écouter de la musique et un jour j’ai remarqué qu’il n’existait aucune fonctionnalité pour ce genre de tâche. Des outils pour les malvoyants existent pourtant, mais pas pour les personnes dyslexiques » répète-t-elle.

C’est alors qu’elle va consulter Mediatools, une agence spécialisée dans le digital et basé à Toulouse. Elle explique à cette agence son idée dont le but est d’adapter la lecture pour les jeunes souffrant de dyslexie. C’est alors qu’Appidys va voir le jour. Cette application sera essayée dans plusieurs familles, par des spécialistes en orthophonie et en ergothérapie. Et les résultats sont très appréciés.