Taux de croissance nul de l’économie française pour le second trimestre 2015

0
59

Alors que le taux de croissance du second trimestre avait été estimé à 0,3%, l’Insee a plutôt constaté une croissance nulle. Le ministre des finances a décidé de faire l’impasse sur cette stagnation de l’économie, mais a tenu à rassuré l’opinion en mettant en valeur le taux réévaluée à 0,7% de trimestre précédent et garantir l’objectif annuel de 1% de croissance.

La France n’aura renoué que le premier trimestre de l’année, avec la croissance économique, car le second trimestre se solde par un taux nul. Cette annonce a été faite par Michel Sapin au cours d’un entretien accordé à l’AFP, au cours duquel il a néanmoins tenu à conforter la poursuite du taux de croissance annuel de 1%.

Sur « France Inter », il a continué à chercher à rassurer en arguant que cette année marque une réelle croissance positive depuis 2012 et en affirmant que le taux du 1er trimestre est équivalent à celui de L’Allemagne. Selon lui, les comptes des entreprises seraient aussi en train de se redresser. Il a aussi rappelé la prochaine baisse d’impôt sur les revenus de près de 9 millions de contribuables qui devrait aider à booster les investissements.

Tout en prétextant ne pas tomber dans l’autosatisfaction ou l’optimisme béat, il soutient que le cap est bon et qu’il faut absolument le tenir au lieu de chercher à changer de politique. Cependant, il ne réfute pas la possibilité de mettre en œuvre certains ajustements afin de mettre toutes les chances d’atteindre les objectifs souhaités.