Fintech : Anatec propose une assurance vie de qualité

0
81

A travers son enseigne WeSave, Anatec a voulu se démarquer de ses rivales qui évoluent également dans les Fintech de l’épargne en proposant une assurance vie via internet.

Visant le haut de gamme, Anatec a dévoilé depuis une semaine, sa nouvelle enseigne, WeSave en lançant un produit appelé WeSave Patrimoine, un contrat d’assurance-vie proposé par Suravenir. Il propose un concept qui se rapproche de Yomoli avec 10 échelons de risque reposant sur une composante très présente en ERP, vu que 80% des OPCVM ne sont pas plus forte que leurs concurrentes. » explique Jonathan Herscovici, créateur et patron d’Anatec.

Cependant, Anatec dépasse, Yomoni en ajoutant au mandat le fonds en euros Suravenir Rendement. D’après, le niveau de risque, le placement pourra représenter jusqu’à 50% de l’épargne en euros.

Géré par une équipe expérimentée

De plus la gestion se fait par une équipe qui déduit « une subvention stratégique, et peut être amenée à faire des arrangements tactiques en fonction de la tendance du marché », ajoute Jonathan Herscovici. « Ceux qui s’en occupent ont une expérience dans la gestion, et choisissent les subventions. Le côté humain occupe d’ailleurs une place importante chez nous. ». En gros, la jeune pousse n’utilise pas de robots.

Dématérialisation

D’autre part, l’entreprise autorise la souscription par internet et pendant 15 minutes seulement. Les opérations peuvent également être dématérialisées totalement à savoir : souscription, versement, rachat….