La consultation médicale passe de 23 euros à 25 euros à partir du 1er mai 2017

Dès le 1er mai 2017, le tarif de consultation médicale va coûtera 25 euros contre 23 euros.

C’est à la suite de la dernière convention qui sera signée entre trois syndicats de médecins et l’Assurance-maladie que cette décision a été prise. Il faut également s’attendre à de nouveaux prix qui varieront suivant la consultation.

Pour parvenir à cet accord, l’Assurance maladie et les syndicats médecins ont discuté pendant 5 mois. La nouvelle mesure médicale sera appliquée dès le 1er mai 2017 pendant cinq ans. Elle sera approuvée suite à la signature des trois syndicats à savoir le Bloc fin juillet, la Fédération des Médecins de France (FMF) et le MG-France le 21 août.

La nouvelle convention s’agrémente surtout par une hausse de deux euros concernant le tarif d’une consultation médicale simple. Ainsi, elle augmente de 23 euros à 25 euros, un prix qui n’avait jamais été modifié depuis 2011.

« Il était nécessaire d’augmenter ce tarif après les nombreuses conventions qui avaient mené à un appauvrissement des médecins généraliste » souligne MG France, la représentation syndicale des médecins généralistes.

Dès le 1er novembre 2017, la majorité des prix va changer. Ceux-ci seront appliqués suivant l’ampleur de la consultation effectuée par le médecin et de l’âge du patient. Une consultation chez une médecin généraliste coûte 28 euros pour enfant dont l’âge varie entre 0 et 2 ans et 25 euros pour la consultation d’un enfant dont l’âge varie entre 2 ans et 6 ans. Les tarifs pour les enfants passeront désormais à 30€.

Rien ne change pour la patient

A part cette consultation simple de 25 euros, le malade pourrai aussi payer 46€ pour une consultation dont la complexité représente un danger pour la santé publique » des consultations pourront même atteindre les 60€ dans le cadre d’une consultation « très complexe », comme quand il s’agit d’un cancer ou d’une infection à VIH. De façon explicite, la hausse du prix de la consultation augmentera proportionnellement à la durée de la consultation. Mais cela n’aura aucun impact sur le patient.

En fait, ce prix sera restitué identiquement par l’Assurance-maladie à hauteur de 70% et les 30% seront remboursés par la complémentaire santé du patient, mais celui-ci sera obligé de donner sa participation forfaitaire d’un euro. Cette convention prévoit aussi une aide de 50 000 euros afin d’encourager les généralistes à s’installer dans des lieux où il n’existe pas vraiment de médecins pendant cinq ans au minimum et une prime pour les spécialistes qui ne veulent pas s’occuper des patients sous 48 heures. Mais plusieurs points sont restés en suspend et qui devront attendre d’autres négociations.

Yvan
Jeune diplômé d'une école de commerce Lyonnaise en spécialité Communication, j'ai crée ce blog afin de publier en ligne mes envies et mes expériences dans le domaine de la santé.