Athlétisme: Suspension de la Russie maintenue par l’IAAF

0
70

Les russes ne sont pas prêts de retrouver les grandes compétitions d’athlétisme de sitôt. C’est ce qu’indique, la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) qui indique qu’elle maintient la suspension de la Russie pour avoir transgressé à maintes plusieurs fois, le règlement antidopage. La Russie, connaîtra son sort définitif d’ici mai en ce qui concerne sa participation aux JO de Rio.

Il est vrai que la Russie a fait d’énormes « progrès  » depuis sa qu’elle a été suspendue en novembre, mais il y a encore beaucoup à faire pour que les critères soient totalement remplis pour être réhabilités » déclare Rune Andersen, chef de l’unité qui instruit le dossier pour l’IAAF, s’exprimant face aux membres du Conseil lors d’une rencontre à Monaco.

Au final, le comité de décision de la Fédération a pris la décision de prolonger la sanction contre les athlètes russes. Ainsi, la Russie n’est pas autorisée à prendre part à des compétitions internationales ou d’ambitionner d’en organiser.

Toutefois, la Russie a toujours des chances pour espérer prendre part aux JO de Rio. En effet, le conseil de l’IAAF a organisé une session extraordinaire en mai pour que Rune Andersen et ses collègues puissent faire une évaluation supplémentaire des avancées.

Aucune surprise

Le Président du CIO a poursuivi en indiquant « Mon travail ne consiste pas à envoyer le maximum d’athlètes possible aux jeux Olympiques ». « Le Conseil doit s’assurer que les athlètes qui se rendront aux JO soient clairs et respectent les bases de l’intégrité. »

En novembre, la Russie s’était vu exclue de toutes participations aux différentes compétitions olympiques après qu’un rapport scandaleux soit publié par une Commission indépendant de l’Agence Mondiale antidopage « AMA » parlant de dopage géré et suivi par l’État et plusieurs faits de corruption.